À l'occasion du Safer Internet Day 2021, la Journée internationale de sensibilisation aux usages du numérique dédiée cette année à l'impact de la COVID-19, TikTok et l’Association e-Enfance se sont intéressées aux comportements des Millennials - cette génération dite « connectée » - et dévoilent les résultats d’une étude réalisée avec YouGov[1]. Cette enquête dresse à la fois un premier bilan de l'année 2020 et apporte un éclairage sur leur connaissance des outils de sécurité et de protection de la vie privée. Des thématiques qui sont au cœur des préoccupations de TikTok qui s'engage au quotidien à offrir un environnement bienveillant au sein duquel sa communauté peut exprimer sa créativité en toute liberté.

L’Association e-Enfance, la référence dans la protection des mineurs sur Internet, opère notamment la plateforme d’assistance Net Ecoute 0800 200 000 dans le cadre du Programme Safer Internet de la Commission européenne.


Les plateformes numériques au service du lien social, les Millennials disent oui...

Sans surprise, trois Millennials sur quatre (74%) affirment que la crise sanitaire les a éloignés de leurs proches, que ce soit des membres de leur famille ou des amis. Pour deux tiers d'entre eux (65%), les plateformes numériques ont constitué un véritable rempart, permettant de réduire cette distance. Un sentiment d'autant plus marqué chez les Millennials résidant en région parisienne (74%). Pour 78% des sondés, les plateformes numériques sont un canal privilégié pour entretenir le lien social grâce à leur service de messagerie, et à 43% car elles permettent de poster des contenus (photos, vidéos) qui leur tiennent à cœur.

D'ailleurs, près de quatre Millennials sur dix (36%) déclarent avoir ouvert un, ou plusieurs, compte(s) sur des plateformes numériques depuis le début de la crise sanitaire. Preuve que les plateformes numériques continuent d'être plébiscitées comme moyen idéal pour garder le contact, mais aussi pour s'évader, notamment en cette période difficile.

 

... Même s'ils ne maîtrisent pas complètement les fonctionnalités de sécurité en ligne

Si la crise sanitaire a renforcé l'utilisation d'Internet au sens large, ce phénomène s'est-il pour autant accompagné d'une meilleure connaissance des outils de sécurité et de protection de la vie privée ? Les résultats de l’étude révèlent qu’il reste encore des efforts de sensibilisation à mener pour bien prendre en main toutes ces fonctionnalités.

Alors que huit Millennials sur dix (83%) possédant un compte sur une plateforme affirment savoir qu'il existe des fonctionnalités de sécurité et de protection de leur vie privée, ils ne sont que 42% à savoir exactement comment s'en servir. D’ailleurs, premier moyen de protection : un mot de passe robuste, dédié à chaque plateforme. Un défi pour les Millennials, puisqu’ils sont plus d'un sur deux (54%) à reconnaître avoir perdu au moins une fois leur mot de passe au cours des 12 derniers mois !

La question de leur sécurité est bien une priorité, puisqu'ils sont 81% à reconnaître qu’il est nécessaire de faire davantage de pédagogie sur ces outils. Et les femmes y sont d'autant plus sensibles (86%) que les hommes (77%). Parmi les options recommandées :

-       des émissions et articles dans les médias (34%),

-       une sensibilisation de la part des parents (21%),

-       des guides pratiques (20%),

-       des ateliers avec des professionnels (15%).

Comment les Millennials s'assurent-ils une expérience en ligne sûre ? 

Les Millennials ont déjà de bons réflexes ! Ainsi, ils sont 56% à rendre accessible leurs contenus uniquement à leurs abonnés, et même 52% à tout simplement mettre leur(s) compte(s) en privé. Une option qui est davantage utilisée par les femmes (56%) que par les hommes (47%). 51% des sondés ont le réflexe de supprimer la géolocalisation et 42% leurs informations personnelles (email, téléphone, adresse postale).


Bloquer, signaler : que font les Millennials ?

Sept Millennials sur dix (72%) reconnaissent avoir déjà signalé un contenu ou profil sur les plateformes numériques. De même, ils sont 74% à avoir déjà bloqué au moins un compte. Et les Millennials se montrent tout autant proactifs quand il s'agit de défendre leur communauté : près de la moitié d'entre eux (47%) signalent automatiquement des comptes quand ils sont témoins de comportements qu'ils estiment inappropriés. Ils sont 14% également à commenter pour défendre l'utilisateur et 10% à essayer de nouer un dialogue constructif pour apaiser la situation.


TikTok poursuit son engagement pour la protection de sa communauté

TikTok s'engage au quotidien à proposer un environnement sûr où chacun, et notamment les plus jeunes, puisse exprimer sa créativité en toute sérénité et confiance. C'est tout le sens des initiatives clés menées ces derniers mois pour renforcer la sécurité et protection de la vie privée de sa communauté.

Ainsi, en ce début d'année, TikTok a automatiquement fait basculer en mode privé les paramètres de confidentialité par défaut de ses utilisateurs âgés de 13 à 15 ans. Concrètement, cela signifie que seuls les abonnés acceptés comme « Amis » pourront visionner leurs vidéos. TikTok est également la seule grande plateforme à avoir supprimé l'accès à la Messagerie Directe pour les utilisateurs de moins de 16 ans. Ceux-ci n'ont d'ailleurs pas la possibilité de réaliser de Livestreams. Des avancées significatives visant à offrir une expérience toujours plus sûre à ses jeunes utilisateurs.

Enfin, grâce au mode Connexion Famille, lancé dès février 2019 et renforcé en octobre 2020, TikTok invite les parents à accompagner leurs adolescents dans leur expérience en ligne. Ainsi, parents et adolescents ont la possibilité d'associer leurs comptes TikTok respectifs, et de décider, ensemble, du paramétrage de certaines fonctionnalités.


TikTok et l’Association e-Enfance s’associent pour un Internet plus sûr

À l’occasion du Safer Internet Day, TikTok et l’Association e-Enfance lancent un Quizz ludique destiné aux utilisateurs pour tester leurs connaissances des fonctionnalités de sécurité et de confidentialité de la plateforme ainsi que leurs réflexes face à d’éventuels comportements inappropriés. Ce Quizz sera accessible du 9 au 14 février, dès l’ouverture de l’application.


[1] Méthodologie : l'étude a été réalisée entre le 25 et 27 janvier 2021, auprès de 1004 personnes représentatives de la population française âgées entre 18 et 34 ans.